site annonces gratuit

Une chambre d’hôtel peut coûter cinq, dix, et même parfois, cinquante fois plus cher qu’un appartement dans la même ville.

Pourquoi une telle différence ?

Que cache le prix des chambres d'hôtel ? Pourquoi tant de variation d'un établissement à l'autre ?
Que cache le prix des chambres d’hôtel ? Pourquoi tant de variation d’un établissement à l’autre ?

Ardoise a demandé à nos lecteurs de nous poser leurs questions.

Et plus de 1 000 d’entre vous m’ont demandé d’expliquer pourquoi les hôtels sont si chers.

Comme l’a fait remarquer un lecteur, “la chambre d’hôtel la moins chère du centre-ville de ma ville coûte 80 € la nuit.

À l’inverse, les appartements coûtent environ 614 à 880 euros par mois. Soit en moyenne 25 euros la nuit.” La différence est énorme. Mais quelles en sont les raisons ?

Il y a plusieurs raisons pour justifier cette différence de tarifs entre une chambre d’hôtel et un logement ordinaire.

Comment est taxé un hôtel ?

Les impôts sont un bon point de départ pour répondre à cette question.

En effet, les codes fiscaux locaux ont tendance à traiter les propriétaires de logements ordinaires bien plus favorablement que les établissements de tourisme.

La raison principale à cela est basée sur des idéologies politiques grossières. L’État pense que les propriétaires de logements, sont plus susceptibles d’être des membres stables à long terme de leur communauté, qui votent aux élections municipales.

À contrario, un client d’hôtel, est une personne de passage dans la ville, qui ne peut donc pas voter.

Pour cette raison, les clients d’hôtel se voient contraints de payer une taxe de séjour. Ce forfait s’ajoute aux taxes foncières commerciales sous-jacentes, qui sont plus élevées que celles perçues sur les résidences.

Egalement, certains départements sont assujettis à la taxe départementale de 10 %. A laquelle s’ajoute parfois une taxe régionale qui peut très vite faire monter le prix de la nuitée.

Variation de l'activité hôtelière à paris.
Variation de l’activité hôtelière à Paris

À Paris, par exemple, une chambre d’hôtel est assujettie à 15 % de taxe additionnelle à la taxe de séjour. S’ajoutant à la taxe départementale de 10% et la taxe de séjour qui varie de 1 à 5 €, suivant la catégorie de l’établissement. Paris – Taxes applicables au 1er Janvier 2019.

Une étude de HRS, estime que la situation fiscale des hôtels à Paris est la plus lourde du pays.

Mais l’une de ses conclusions intéressantes est qu’il y a, en fait, relativement peu de variations de tarif à la nuitée, d’une année sur l’autre. Hormis Paris, qui a subi une augmentation conséquente de 10,9 % de 2017 à 2018.

Evolution du Parc hôtelier en France entre 2013 et 2019
Evolution du Parc hôtelier en France entre 2013 et 2019

L’emplacement et les services de l’hôtel

L’emplacement a un impact sur la variation du coût des tarifs hôteliers.

Les hôtels classiques offrent des emplacements de choix dans les quartiers d’affaires du centre-ville, ou à proximité des principales attractions, et ils ont tendance à investir dans ce que vous considérez habituellement, comme un niveau de service déraisonnablement élevé.

Le client qui vient passer une ou plusieurs nuits dans votre hôtel, bénéficie pendant son séjour des services de votre établissement. Le ménage est fait tous les jours. Le service de conciergerie est disponible dans la plupart des cas 24h/24. Pour ne citer que les services standards !

Les clients d’hôtel acceptent de payer pour ces commodités, et refuseraient certainement de s’en passer pour quelques euros de moins !

Le Voyageur d’affaire

Le voyageur d’affaires, lui, aura probablement l’impression qu’il a ” besoin ” d’un logement bien situé. Il ne sera donc pas intéressé par une recherche exhaustive sur les coûts, et ne cherchera pas à connaître les avantages d’un séjour dans un endroit moins cher mais plus isolé. De plus, dans la majorité des cas, ses frais sont couverts par sa société !

Cela encourage un marché qui est biaisé en faveur de prix plus élevés. L’existence de voyageurs d’affaires haut de gamme, qui peuvent répercuter l’intégralité des coûts sur leurs clients, comme des avocats et consultants de luxe, pousse encore plus le marché à la hausse.

Quand bien même, lorsque cette clientèle paie son propre voyage d’affaires, le coût reste déductible d’impôt.

Le vacancier

Les touristes peuvent être plus frugaux !

Mais même ainsi, pour beaucoup de vacanciers, surtout les Américains, “le temps est plus court que l’argent” !

Il leur semble donc logique d’investir de l’argent supplémentaire, pour s’assurer que le temps sera bien utilisé pendant leur séjour.

Enfin, les hôtels usent de techniques commerciales pour vendre leurs dernières chambres.

Disons que j’ai 85 chambres sur 100 réservées au tarif de 100 €, la nuit.

Il est plus logique de prendre mes 15 chambres libres et de les vendre moins cher, directement à des clients plus sensibles aux prix, en utilisant un revendeur spécialisé comme Booking.com.

booking.com. Réservations d'hôtels en ligne
booking.com. Réservations d’hôtels en ligne

Booking vend des chambres d’hôtels bon marché, en toute transparence. Vous avez accès à l’emplacement, à la configuration du quartier, le nom et le classement de l’établissement ainsi que l’ensemble des services proposés. C’est une excellente stratégie commerciale.

Alternativement, les chambres invendues peuvent être offertes comme surclassements gratuits aux membres du programme de fidélisation de votre hôtel.

En fait, vous accordez simplement un rabais ciblé à un grand nombre de clients, plutôt qu’une réduction à taux fixe.

Quelles sont les différences avec le marché classique du logement ?

Sur le marché ordinaire du logement, tout le monde peut s’identifier comme un client à fort volume qui réserve des baux à long terme.

Et la grande majorité de ses clients connaissent bien la ville, sont modérément patients, et, sont donc en mesure de conclure un marché raisonnablement difficile.

Par conséquent, le marché des appartements s’adresse à un éventail plus large de clients.

Des unités de luxe très chères sont disponibles, mais aussi des unités bon marché.

La concurrence avec Airbnb

La montée en puissance d’entreprises comme Airbnb qui transforment essentiellement des appartements, ou des chambres d’appoint en lits d’hôtel est fascinante.

Cela offre de nouvelles opportunités aux voyageurs sensibles aux prix à la nuit dans les hôtels.

À ce jour, Airbnb n’élimine pas la dynamique du marché qui tend à faire monter les prix des hôtels, mais elle crée au moins une pression compensatoire.

Airbnb concurrence le marché hôtelier
Airbnb concurrence le marché hôtelier

Il est fort possible, que dû à cette concurrence les hôtels deviennent moins chers à l’avenir.

Il est probable également que la part du marché détenue par les hôtels traditionnels, vienne à se rétrécir quelque peu.

Dans ce scénario, les hôtels urbains en viendraient à se spécialiser encore plus étroitement dans les voyageurs d’affaires et les touristes haut de gamme, et les prix moyens en seraient encore plus élevés.

Qu’avez-vous pensé de cet article ?

Faites-nous part de vos expériences dans les commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *