Erreur des proriétaires

La création d’une entreprise de location de vacances rentable est tellement complexe qu’il est dès le départ difficile de le faire correctement et la gestion est difficile. C’est plus qu’apprendre de quelques sites Web et espérer le meilleur. 

Adopter dès le départ une stratégie de marketing et d’exploitation professionnelle de l’entreprise peut générer plus de revenus et d’occupation que toute approche ad hoc.

Ces 10 points sont un exemple des erreurs les plus courantes commises par les propriétaires et les hôtes. Peut-être que vous en avez fait un ou deux, et peut-être que vous les faites encore. Le fait de pouvoir prendre du recul et observer votre activité de location de vacances de l’arrière-plan des tranchées vous donnera une meilleure idée des domaines dont vous avez besoin pour améliorer votre stratégie.

Erreur des proriétaires
Erreur à éviter

1. Mettre tous vos œufs dans le même panier

Etre présent sur toutes les plateformes est la première chose à éviter . Il y avait, certes, des dizaines de sites qui voulaient rivaliser avec Abritel, et qui connaissaient une croissance rapide quand Airbnb n’était pas encore sur le marché de la location de vacances. 

Depuis lors, nous avons bouclé la boucle avec Abritel et Airbnb qui dominent le marché à un point tel que de nombreux propriétaires semblent satisfaits d’être présents sur ces deux seuls sites

Je vous suggère de répartir les risques en élargissant votre stratégie marketing et, bien sûr, en créant également un site d’accueil. Il existe une multitude de sites de référencement hyper-locaux qui pourraient faire des réservations de qualité sans les mesures draconiennes que les OTA attendent de vous.

2. S’appuyer uniquement sur les plateformes

Même si vous décidez de répertorier plusieurs sites, votre propriété devient l’une des nombreuses, voire des milliers, en compétition pour attirer l’attention. 

La seule façon de se démarquer de la foule est de créer un site Web et d’utiliser les médias sociaux pour générer du trafic. Cela demande du temps et de l’engagement, mais les résultats à long terme parleront d’eux-mêmes.

Consultez cet article sur la création d’un site web , vous aurez plus de détails

Erreurs à ne pas commettre
Lancez-vous dans le numérique, il en est temps!

3. Ne pas être préparé aux urgences

Un robinet qui fuit peut ne pas constituer une urgence pour vous, mais pour un client qui se prépare depuis des mois pour des vacances attendues depuis si longtemps, cela peut suffire à le faire changer d’avis et quitter votre location. 

Et si c’est la climatisation ou la réfrigération qui tombe en panne ou une panne de courant en hiver, le manque de résolution rapide peut avoir de graves répercussions. 

Il y a tellement de problèmes potentiels qui peuvent survenir pour perturber des vacances, que ne pas se préparer à toutes les éventualités est une grave erreur. Ce n’est pas parce que cela n’est jamais arrivé auparavant que cela ne veut pas dire que ce ne sera pas la semaine prochaine…

4. Ne pas être transparent sur les inconvénients

Nous aimons tous penser que notre maison est parfaite et tout le monde va l’adorer, mais prenez un moment pour réfléchir à ses points faibles

Peut-être est-ce un sifflet de train ou un bruit de la circulation peut-être les insectes et les bestioles qui font partie intégrante de l’expérience de votre emplacement, ou la route d’accès défoncée qui n’a pas été corrigée depuis des années. 

La tentation est d’ignorer ces choses qui vous semblent mineures, mais le résultat sera évident dans vos critiques.

5. Fixer un prix trop élevé… ou trop bas

«Mon voisin loue 2000 € par semaine et sa maison est une cabane par rapport à la mienne». C’est peut-être le cas, mais avant de vous précipiter d’augmenter votre prix, prenez le temps d’évaluer davantage la concurrence

Votre voisin accepte t-il peut être tout le monde (des jeunes pour faire la fête, ect…) pour obtenir facilement de l’argent.Par contre, vous recherchez probablement des groupes plus responsables qui respecteront votre propriété. 

Lors de la détermination du prix:

  1. examinez attentivement ce qui est annoncé sur les sites d’agences et de référencement des propriétés de votre région
  2. évaluez de près les installations et les caractéristiques de vos concurrents. 

Une expression courante récemment entendue est «race to the bottom». Ceci est lié à certains prix artificiellement bas que les sites de référencement peuvent suggérer comme idéaux.

6. Lésiner sur les commodités et fournitures

La clé d’un bon revenu locatif réside dans les clients assidus et les témoignages 5 étoiles. Pour atteindre les deux objectifs, il faut aller au-delà de la concurrence. 

Si vous fournissez un minimum de fonctionnalités et d’équipements, vos invités seront soit à peine satisfaits, soit se plaindront après leur départ. Les attentes ont considérablement augmenté et ce qui était considéré comme un «luxe» il y a quelques années est maintenant considéré comme standard. 

Oui, ils souhaitent un approvisionnement illimité en papier toilette, shampoing et gel douche, des équipements de cuisine de bonne qualité et des systèmes de divertissement modernes. 

Si vous ne les fournissez pas, dites au moins à vos invités à quoi s’attendre afin qu’ils ne soient pas surpris par le fait que leurs attentes ne soient pas satisfaites.

La location de vacances est une industrie du tourisme axée sur le consommateur qui devient rapidement un statut de choix pour les vacances. Il vaut mieux être à l’avant-garde que dans les sous-sols de bonnes affaires.

Erreur à éviter
Les “must-have” dans une salle de bain

7. Ignorer les sentiments instinctifs

Parfois, les échanges avec un invité potentiel ne se passent pas très bien ou qu’il ait omis de vous donner des informations. 

Il se peut que la personne dise quelque chose qui vous rende un peu mal à l’aise ou qu’elle oublie de vous parler d’un enfant ou de deux ans lors de la demande initiale et que cela apparaisse plus tard lors d’une discussion au téléphone. 

La question «Combien de voitures pouvons-nous garer là-bas?» peut être totalement innocente si une petite famille monte à différentes heures et peut apporter quelques véhicules. Toutefois, cela pourrait également signifier qu’un petit mariage est prévu mais que votre invité a commodément oublier de le mentionner. 

Si vous avez des doutes, pas très à l’aise, il est toujours préférable de pécher par excès de prudence et de refuser poliment la réservation.

8. Sous-assurer

Je connais des propriétaires, qui, dix-huit mois après un incident qui s’est produit dans l’un de leurs biens, traitent toujours la plainte qui a suivi. Heureusement, tout le monde est bien assuré et les avocats de leurs compagnies d’assurance se chargent du procès en cours. 

Donc, je suis toujours surpris de voir des questions sur les forums et les groupes Facebook de propriétaires qui se demandent s’ils ont besoin d’une assurance spécifique au moment de la location. Oui, c’est la réponse sans équivoque et la plus grande couverture de responsabilité que vous pouvez obtenir!

9. Ne pas spécifier les termes et conditions

Dans les jours précédant la réservation instantanée, nos clients avaient signé un contrat de location et accepté nos conditions générales

Certains d’entre vous le font peut-être encore, mais nous comptons surtout maintenant sur nos invités pour accepter les règles de la maison publiées sur un site d’annonces. 

Si vous ne spécifiez pas comment vous gérez votre location dans les règles de la maison, il peut en résulter des problèmes:

  • d’occupation excessive,
  • d’annulation,
  • de demande de remboursement et de remise,
  • ainsi que d’autres problèmes pour lesquels les clients peuvent prétendre qu’ils ne savaient pas ce qu’on attend d’eux. 

Assurez-vous d’inclure les politiques relatives:

  • aux animaux de compagnie,
  • aux invités supplémentaires,
  • à la manière dont vous traitez les demandes de remboursement en fonction des pannes de courant et des conditions météorologiques,
  • etc.

Si vous prenez une réservation directement, un contrat de location bien rédigé est essentiel pour votre tranquillité d’esprit.  

Il enregistre:

  • la période de la location,
  • les heures d’arrivée et de sortie,
  • les limites d’occupation, 
  • la politique relative aux animaux ainsi que toute autre restriction que vous imposez à une location. 
Erreurs à éviter
Cela évite tout malentendu, car vous pouvez facilement renvoyer à l’accord signé en cas de litige

10. Ne pas apprécier que vous faites partie de l’industrie du tourisme

Dès que vous acceptez de l’argent en échange d’un hébergement locatif à court terme, vous faites partie de l’industrie du voyage

Cela signifie qu’il faut faire preuve d’une grande hospitalité à chaque étape du voyage du voyageur. Si vous ne voulez pas faire cela et que vous voulez tout de même réussir, l’autogestion peut ne pas être pour vous, et la solution serait d’engager un gestionnaire immobilier.

Tous les propriétaires de location de vacances connaîtront leurs lots de problèmes et il ne faudra pas longtemps pour se lancer dans les demandes de renseignements, les réservations et les contrats de location et enfin pour occuper un nombre maximal de personnes. Nous faisons tous parfois des erreurs et souhaitons avoir fait les choses différemment, mais chacune d’elles est un point d’apprentissage qui crée simplement une meilleure entreprise en cours de route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *