Newsletter
  • Contact
  • Marchés publics
  • Liens
  • Téléchargements
  • Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes
  • Leader
  • Fonds européen agricole pour le développement rural
Diminuer la taille des caractèresAugmenter la taille des caractèresImprimer la pageVersion pdfRecommander à un ami
 

Plan d'Approvisionnement Territorial (PAT)

Dans le cadre de l’élaboration du Contrat de Développement Durable Rhône Alpes (CDDRA) du bassin de Bourg-en-Bresse la filière bois local a fait l’objet d’un travail particulier. Une des préoccupations identifées reléve de la difficulté d’approvisionnement local des chaufferies collectives –publiques ou privées- en plaquette forestière locale. Or, la ressource bois est bien présente et offre un vrai potentiel de production. Pour autant, un certain nombre de freins subsistent tels que le fort morcellement du parcellaire et de la propriété forestière, ainsi que des problèmes de desserte et de méconnaissance de la ressource réellement disponible qui nuisent à l’optimisation de l’exploitation de la forêt.

Suite à ce constat, le syndicat mixte Cap 3B a souhaité s’engager dans l’élaboration d’un Plan d’Approvisionnement Territorial (PAT). Ce PAT a pour objectif de mettre en parallèle la consommation et la ressource mobilisable, de définir les équipements communs à mettre en place et de cibler les investissements pour la mobilisation des bois.La phase d’étude du PAT a été engagée de janvier à octobre 2011 puis a été rendu en décembre 2011.

Le  PAT  a mis en  évidence  l’existence  d’une  ressource  locale  déjà  fortement  mobilisée nécessitant de veiller  à
maintenir cette diversité de débouchés tout en évitant la surexploitation du massif forestier. L’approvisionnement  des  chaufferies  collectives  du  territoire  représente  17  %  de  la  consommation  totale (données 2011). L’utilisation du bois dans ces chaufferies reste très compétitive face aux énergies fossiles. En effet, avec un coût final de l’énergie bois de 92 €/MWh (achat du combustible, entretien et amortissement de l’investissement compris), il est  possible  de  rémunérer  correctement  l’ensemble  des  acteurs  de  la  chaîne  d’approvisionnement  en  plaquettes forestières.

L’utilisation du bois local contribue par ailleurs à l’entretien du patrimoine local et permet de créer et conforter
des emplois locaux
.  Le  projet  collectif  de  développement  d’une  filière  locale  suppose  également  le partenariat des propriétaires forestiers publics et privés ainsi que de l’ensemble des acteurs de la filière forêt-bois, partenaires incontournables pour une mobilisation effective des ressources forestières identifiées par le PAT. Au-delà de ces aspects, la structuration de la filière locale peut permettre de minimiser les impacts environnementaux et climatiques et d'accompagner la transition énergétique du territoire.