Newsletter
  • Contact
  • Marchés publics
  • Liens
  • Téléchargements
  • Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes
  • Leader
  • Fonds européen agricole pour le développement rural
Diminuer la taille des caractèresAugmenter la taille des caractèresImprimer la pageVersion pdfRecommander à un ami
 

Nos filières fortes

La répartition de l'activité économique se caractérise ainsi sur le Bassin de Bourg en Bresse :

  • un poids atypique du secteur de la santé qui est inhérent à la concentration des structures départementales sur le Bassin de Bourg en Bresse,
  • une sous représentation importante des services aux entreprises à la fois en emplois et en nombre d'établissements (écart le plus important / références),
  • une sous représentation des activités de commerce de gros, nonobstant la présence d'importants distributeurs,
  • une sur représentation en emplois, et non en établissements, des filières automobile-métallurgie et Industrie Agro-Alimentaire qui confirment la pertinence des filières identifiées sur le territoire,
  • une faible sur représentation du BTP, du commerce de détails et de la chimie-plasturgie, avec pour ce dernier secteur un effet probable d'entraînement de la dynamique départementale.

La filière Mécanique Métallurgie Carrosserie Industrielle (MMCI) apparaît comme la filière prédominante du Bassin avec une forte concentration due à l'usine Renault Trucks. Viennent ensuite par ordre décroissant mais représentant plus de 2 500 emplois : le commerce avec une répartition très atomisée des emplois, le BTP et les services aux entreprises. On notera 5 activités qui représentent entre 1 250 et 2 000 emplois dont l'industrie de transformation agroalimentaire.

Les entreprises du bâtiment, de travaux publics et les entreprises artisanales représentent un poids significatif dans l'emploi du territoire (plus de 3 250 emplois hors dirigeants non salariés).

Leur tissu économique se caractérise par des petites entreprises dans des métiers complémentaires qui constituent une filière homogène et dynamique par le développement du nombre d'entreprises depuis 1999. Cette filière est concernée directement par la question de la transmission, plus du tiers des dirigeants ont plus de 50 ans.

Autres caractéristiques : les entreprises du bâtiment sont peu sensibles au risque de délocalisation et, pour l'instant, à la menace de la concentration.

Au regard de ces éléments, les élus de Cap 3B ont souhaité soutenir fortement deux filières :

  • la filière Mécanique Métallurgie Carrosserie Industrielle à travers l'action de MECABOURG
  • la filière des industries agroalimentaires à travers une mission confiée à la Chambre de Commerce et d'Industries de l'Ain.

Une attention toute particulière est également portée au secteur des services à la personne et aux services aux entreprises.